Gamines

Gamines-aff_263x350
Je me suis rendu hier soir à l'avant première de Gamines, adaptation du roman éponyme de Sylvie Testud (qui joue son propre rôle dans le film d'ailleurs). Je n'ai pas pour habitude de faire les avant premières mais l'occasion était particulière car la nièce d'un ami proche de Michelle par alliance du troisième cousin de la tante du voisin de Pierre, le neveu de Georgette joue dans le film : Louise Herrero (en robe verte sur l'affiche). Elle interprète le rôle de la grande sœur de l'héroïne principale lors de son enfance. Une partie du film parle en effet de l'enfance de trois sœurs, l'autre partie de leur vie d'adulte.

Après la projection, l'équipe du film était présente et nous à fait part de leur projet, comment l'idée du film est née, comment Eléonore Faucher (la réalisatrice) s'y est prise pour mettre en scène l'adaptation du roman, comment les différents acteurs ont vécu leur expérience, etc. J'avoue que j'ai trouvé ça très intéressant d'avoir l'occasion d'avoir le ressenti de l'équipe du film en live. On voyait bien la hiérarchie qui s'était établie entre les uns et les autres. D'un coté la productrice, avec un coté assez matriarcal, laissant ses ouailles faire leur tache tout en surveillant du coin de l'oeil. La réalisatrice, véritable chef d'orchestre ; on voyait bien au fil des questions que c'était elle qui tenait la baguette et qui avait une vue d'ensemble sur le film. Les actrices (et un acteur) adultes, à l'écoute de la réalisatrice, essayant de bien comprendre leur personnage et leur rôle. Et enfin les actrices enfants, les plus encadrées et prises en main de l'équipe, en particulier la plus petite, Roxane Monnier qui n'a pas soufflé mot pendant l'interview (en même temps elle était en face d'une salle de 300 places du haut de ses 5/6 ans...). Bref, j'ai vraiment eu ce ressenti en les écoutant parler, et je crois que c'est quelque chose qu'on voit plus difficilement via la télé. Là je pouvais voir comment chacun prenait la parole, comment l'autre réagissait, etc. Ce qui est très difficile à voir quand c'est la caméra qui impose ce qu'on regarde. J'ai beaucoup aimé. Le petit truc en plus par rapport à la télé, c'est que c'était plus informel, il y avait plus de spontanéité, de petites blagues, de ratés aussi. Bref, c'était très enrichissant!

Le cocktail VIP auquel nous avons eu accès grâce à Benjamin (le pote de Michelle) était très gratifiant aussi d'ailleurs! Le champagne était délicieux, tout comme les petits fours! J'ai pu également féliciter Louise pour sa prestation. J'avoue que je suis pas fan du : "J'aime beaucoup ce que vous faites" mais ça venait du cœur. Je l'ai trouvé très bonne à l'écran et très crédible dans son rôle.


Concernant le filme lui même, je vous invite à aller le voir. C'est un film "tranche de vie", sans schéma classique de narration. Le genre de truc dont j'étais pas fan il y a quelques années mais depuis que je me suis laisser surprendre plus d'une fois... je commence à apprécier. L'histoire est poignante, touchante ; bien réalisée. La photographie très bonne (notamment les couleurs), la b.o. un peu moins (enfin c'est mon gout). Le jeu des acteurs est bon également. Le seul point négatif : quelques longueurs par moment. Les 1h47 de film passent bien, mais dix minutes de moins n'auraient pas été de trop :-) Ah et sinon, définitivement : ça manque de courses poursuites et d'explosions !