JP-3 : Zizi moisi

Picture-184_358x239
Ce mercredi est à placer sous le signe du penis de Thomas. Il semblerait que notre pauvre Thomas ait quelques soucis de ce coté là. Rien de bien méchant rassurez vous. Et ceux qui sont entrain de jeter des pierres sur une certaine personne de sexe féminin arrêtent tout de suite et enlèvent leur poutre. Quoi qu'il en soit le fait est que ça nous à donné quelques situations bien cocasses. Par exemple à leur de demander à notre hôtesse de maison si elle pouvait nous indiquer un médecin proche. Dans un mélange de japanglais / langage des signes, elle a demandé à Thomas "Mais un médecin pour quoi?" ce à quoi il a répondu par un index pointant son entrejambe! Moi j'étais bien mort de rire, la nana aussi, elle a même demandé à nous prendre en photo. Cette même scène c'est répétée à l'hosto, etc. Le clou c'est quand même quand il est ressorti avec son verre d'urine à la main des toilettes des filles parce qu'il y était entré par inadvertance. Bref, quelques grand moments de solitude pour Thomas et de franche rigolade pour nous.

Quelques remarques à propos du système médical japonais, ils ont l'air carrément efficaces. Le verre d'urine dont je parlais c'était pour faire les analyses, dix minutes après être arrivés. Au moment de la consultation le toubib avait les résultats et a directement donné le traitement à suivre sans d'autre examen. A la pharmacie on s'est rendu compte qu'en fait on n'achetait pas des boites de médicaments mais juste la dose nécessaire pour le traitement : 5 comprimés, ni plus, ni moins.

Picture-229_205x137
Après l'épisode de l'hosto nous avons eu le temps de visiter deux temples, sympas mais sans plus. Vous avez vu un peu comment que je qualifie deux temples centenaires déclarés patrimoine mondial de l'unesco : "sympas mais sans plus". Rien que pour ça vous ne devriez plus me lire. Suite à ça on a vite sauté dans un train pour Osaka avant que le check-in ne se termine. Tellement vite d'ailleurs que le train n'allait pas à Osaka mais Cyril à récupéré le coup! Donc voilà on est arrivés à l'heure et on a complètement halluciné sur l'hôtel : Pour 22€ par personne on a 2 chambres, 3 lits, SdB (douche+baignoire), WC séparés, coin sale à manger/cuisine (frigo, plaques, évier), et le top du top : des kimonos pour sortir de la douche! (il faut trop que j'en pique un!) enfin bref le truc qui gère trop quoi! Excellent! La soirée c'est fini par une petite soirée avec Cyril (Thomas étant médicamenteux) dans un bar "espagnol" à picoler de la bière et à parler des filles qui tourmentent nos cœurs, bisou à elles...

PS: "Cyril" ou "Chiri" en japonais, ça veut dire fesses. Hihihihihi!