JP-7 : Okinawa he!

Picture-330_273x410
Donc finalement nous avons pû prendre le bus pour Tokyo à l'heure et tout! Samedi on a passé la journée chez Cyril pour récupérer de notre nuit agitée, donc glandouillage toute l'aprem, c'était très bien! Samedi soir on était invités à la fête de mariage de Mathieu, un pote de l'Efrei qui a épousé une japonaise et s'est installé ici. Bon alors c'est un peu bizarre, le mariage a eu lieu en mai mais la fête du mariage n'était que maintenant. La soirée s'est passée dans un resto traditionnel japonais (izakaya) qui dépotait bien sa race. J'ai gouté un poisson dont j'avais jamais entendu parlé mais qui apparemment est très courant ici : la sériole. Si vous avez l'occasion d'y gouter, n'hésitez pas! Alors c'était assez rigolo parce qu'on connaissait personne et on était tout perdus. Finalement on s'est installé à une table avec deux japonaises et un japonais et on a engagé la conservation. Au départ c'était assez bancal mais le sake aidant, ça allait bcp mieux après. Même si c'était les conversations classiques genre d'où tu viens, tu fais quoi dans la vie, etc. ça m'a quand même fait plaisir de rencontrer des locaux. Un truc hallucinant par contre à propos d'une des filles qui était à table, je lui donnais 28/30 ans à tout casser, elle en avait 39! On s'est tous fait avoir!

Picture-324_307x205
Le lendemain (dimanche) on devait aller voir les sumos combattre mais vu qu'on avait pas réservé les tickets, ben on a rien vu du tout. Heureusement Konoe, l'ex de Cyril, nous accompagnait et nous à proposé un plan de rechange : okonomiyaki (encore!) à faire soit même. La table du resto est une grosse plaque de fer brulante (avec des rebords en bois quand même hein...) et le serveur amène tous les ingrédients pour faire l'okonomiyaki. C'est Konoe qui s'est occupée de cuisiner parce que vu comme on est doués (surtout moi, j'ai posé un truc en plastique sur le fer brulant) on y serait encore. En tout cas c'était superbon et c'est vraiment très rigolo à faire. En ce qui concerne les conversation, si autant la veille c'était plutôt prout prout, autant avec Konoe c'était du direct. On a parlé de cul, de cul et encore de cul :-) D'ailleurs Cyril lui avait parlé de mon torse poilu et j'ai eu droit à une main sous mon t-shirt accompagné d'un "sugoi!". Après une petite visite du temple à coté on s'est séparés et on a dit au revoir à Konoe. On a enchainé avec ... un resto! (On a fait que manger ces derniers jours) Cyril avait rendez vous avec Camille et Karim qu'on a retrouvé dans un izakaya assez original : le resto fait tout l'étage d'un immeuble et à l'intérieur c'est une espèce de village japonais traditionnel. Chaque table est en fait une maisonnette dans le village. C'était marrant et très bon également (quoi qu'un peu cher)!

Voilà pour le we. Là je suis dans un 747 pour Okinawa (avec mon katana posé à coté de moi, oui oui). Je pense qu'on va passer une très bonne semaine, ils annoncent du soleil et 30°C! Apparemment il y a des plages magnifiques avec sable blanc, eau limpide et poissons colorés! J'ai hâte qu'on arrive!