Maroc J4 - Arrivée à Essaouira

Après une difficile nuit (en tout cas pour moi), nous nous sommes levé tôt pour ne pas rater notre bus pour Essaouira. Après un petit déjeuné assez moyen, nous sommes allé attraper un taxi qui fait marcher le compteur :-) Direction : Essaouira, la "bien faite"!

Maroc_j4-1_205x307
On a décidé de faire nos radins et d'aller à l'auberge à pied, sans taxi ni aide de locaux. On a presque réussi, on a juste dépassé de 20 mètres et une gentille jeune fille nous a aidé. C'est marrant, en me relisant je viens de me dire : mais comment ça se fait qu'on ai pas vu l'enseigne? En fait, dans la medina, c'est un tel dédale de ruelles, de petits passages et d'échopes dans tous les sens, que 20 mètres, c'est énorme! C'est relativement facile de passer devant quelque chose que l'on cherche, sans le voir. Le Riad/Auberge est très bien. L'ambiance est très locale et la décoration, bien que légère, typique. Michelle trouve que c'est un peu froid et sombre, mais ya la BBC. Elle apprécie également la vue depuis la chambre. J'ai aussi apprécié le service, il est tous très sympas même si ils n'ont pas tous le reflexe de mettre du papier toilette ou des serviettes de bain. Vous a-t-on parlé des toilettes traditionnelles au Maroc ? C'est assez particulier la première fois, vous cherchez le papier desespérement et il n'y en a pas, ce n'est pas ou qu'il n'y en a plus ! Au maroc, il n'y a pas de papier, il y a un petit sceau ! Petit jeu concours : à quoi sert le sceau ? Envoyez ou postez vos réponses!

Maroc_j4-2_307x205
On est ensuite parti pour la plage. J'avoue avoir été déçu. Je ne sais pas pourquoi, mais ce n'est pas exactement ce que j'imaginais. Trop de monde sans doute. On a aussi pas mal été emmerdé par le vent et le sable. J'ai eu la sensation d'être à Deauville ! C'est assez difficile de rester couché sur la plage très longtemps tellement on mange du sable. Littéralement hein... Nos chewing-gum croustillaient au bout de 5 minutes allongés! Par contre j'ai beaucoup aimé la ville elle même. C'est un vrai plaisir de trainer dans les ruelles de la medina. C'est très animé, il y a du monde partout mais sans pour autant que ce soit étoufant. Les vendeurs vous accostent pour vous proposer leurs articles mais vous laisse rapidement filler s'ils voient que vous n'êtes pas intéresse. Les rues, les enseignes, cafés et echoppes sont pitoresques et ont un petit caché has been qui les rendent charmantes. Michelle confirme (et se fout de ma gueule par rapport à mon style d'écriture). On a refait nos radins en mangeant un doner à 22 Dirham. Ils doivent penser "Putain de touristes qui ne veulent pas dépenser!"

Maroc_j4-3_550x367
D'une certaine façon, c'est le "vrai" début des vacances. Pas de souci de voiture de location, de route à suivre sans se paumer. Nous nous laissons porter, trainer, nous perdre dans cette belle ville, qui ressemble au Maroc de mon imaginaire.


Cet article est co-écrit.